Akène de Romain Langlois aux Nations-Unies à Genève

La monumentale sculpture Akène de Romain Langlois est exposée aux Nations-Unies à Genève jusqu’au mois de mars 2020 dans le cadre du forum « Entrepreneurship for migrants and refugees »

Akène est un arbre chargé d’histoires. Cette oeuvre collective nait du désir de l’artiste d’offrir un porte-voix sensible à des personnes en situation de migration.

L’arbre est un élément végétal symbolique fort au centre de bon nombre de cultures. Souvent perçu comme l’axe du monde, sa verticalité est un repère, son feuillage un abri, son ombre un lieu d’accueil. Déraciné, Il se mue en graine, condense son histoire, son héritage. C’est cela un akène une graine portée par le vent, un arbre en devenir et c’est ce que propose l’artiste aux hommes qui l’ont rejoint dans l’atelier, de créer un arbre, ensemble, de bronze et de chêne, une sculpture offrant l’espace de ses branches à leur imaginaire.

Sa base de bronze au silicium vient enserrer les poutres maîtresses en chêne et le développement de sa canopée. Du corps de graine aux branches, cet arbre dépasse 11 m sur 5 m, ses matières forment de véritables capsules temporelles pour les empreintes. Au fur et à mesure, l’arbre se charge d’images, de symboles, d’histoires. Peu à peu, celle-ci le font croître, Son terreau de croissance est composé d’imagination, de vies déracinées, indissociables les unes des autres, où la force des coups de gouges côtoie la finesse des détails gravés.
Par eux l’arbre de palabre se crée, la sculpture devient peu à peu un totem commun mélangeant nationalités, cultures et imaginaires. Elle invite le regard à chercher, à se perdre parfois, pour mieux reprendre son fil et considérer cet arbre tel un paysage humain.

Par ces reliefs sculptés à même la matière, l’arbre porte un message simple : Il appartient à qui souhaite le faire grandir. Au hasard des lignes et histoires gravées surgit une conversation surprenante de l’Iran au Mali, de l’Égypte à la Syrie

Cette oeuvre a été crée lors d’une résidence artistique de Romain Langlois au L.I.E.U, espace de création, et avec le support de l’association « Les utopistes en action » dédiée à l’accueil, l’intégration et la défense des droits des migrants et de l’association 111 days fondée par Romain Langlois.

Pour en savoir plus sur le travail de Romain Langlois

Akene - Romain Langlois - Sculpture Nations Unies