Vit et travaille à Paris

Œuvres disponibles

Biographie

Née à Bruxelles en 1988, Bianca Argimón vit et travaille à Paris. Après avoir fréquenté l’Ecole Nationale supérieure des Arts Décoratifs, les ateliers de Sèvres et la Rhode Island School of Design, elle sort diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (atelier de Jean-Michel Alberola).

Lauréate du prix du dessin contemporain des Beaux-Arts de Paris / Guerlain en 2016 et du prix Lafayette Anticipation en 2018, elle est actuellement en résidence à la Casa de Velasquez (Madrid) .

Bianca Argimón développe une pratique pluridisciplinaire centrée autour du dessin mais également de la sculpture et de l’installation. Son travail présente un univers visuel qui conjugue politique, philosophie et humour.

Magic bean

« Je fait  le  constat  d’une  société  actuelle  en  perpétuel  changement,  recyclant  les  images  aussi  vite  que  les  technologies  se  périment.  Je  porte  ainsi  une  attention  particulière  aux  circonstances  physiques,  morales  et  politiques  du  monde  avec  une  attitude  tantôt  révoltée  tantôt  utopiste. 

Je  me  penche  sur  lui  comme  on  se  penche  sur  des  images,  articulant  contemplation  et  désir  d’action.  Convoquant  l’acuité  de  notre  regard  et  notre  goût  pour  la  fiction  et  pour  le  jeu,  il  s’agit  de  chercher  dans  un  fourmillement  de  détails,  ces  allégories afin de construire  des  récits  si  artificiels  qu’ils  en  deviennent  véritables. 

Je  tente  d’aller  au-delà des  évocations  de  mythes  ou  de  fantasmagories,  en mêlant  les  époques  et en les  réactualisant  :  des  maîtres  flamands  aux  icônes  de  la  technologie  moderne  en  passant  par  le  romantisme  noir  du  XIXe.  On  peut  dire  que  mes  dessins, sculptures, et installations, parlent  du  temps  qu’il  fait  chez  nous,  sur  cette  planète  affolée,  un  temps  politique  et social où voir et représenter est déjà une manière d’agir. »

Bianca Argimon

Temps Forts

  • Expositions notables : « Error 404 », exposition personnelle au centre culturel Jean Cocteau – Les Lilas (2020), « Par anomie », exposition personnelle à la Galerie Mansart -Paris (2019) , « Going South », exposition personnelle à la Panacée – Montpellier (2018)
  • Lauréate du prix du dessin contemporain (2016) et du prix Lafayette Anticipation (2018)
  • Résidences : Casa de Velasquez – Madrid (2020), Cité des Arts -Paris (2020), Villa Belleville -Paris (2017/2018) , Résidence de la Fondation Hermès (2017)
  • Collections : Collection Diamond, New York (2013), Collection SAM (Fondation Sandra Mulliez), France (2014), Ville de Montrouge (2016), Collection du Musée des Beaux-Arts de Paris (2016), MacVal, France (2019)
Euroflot

Introduction de l’entretien mené par Arnaud Fournier pour le magazine Roven

« L’art de Bianca Argimon n’est ingénu qu’à première vue. Comme un siphon, les couleurs acidulées de ses dessins et ses petites sculptures aspirent l’œil dans un tourbillon de situations ubuesques et d’objets impossibles où les figures humaines apparaissent comme des pions perdus dans un vaste bazar. Ce bazar nous est pourtant familier : un open space, une salle de sport ou encore une assemblée. Car le travail de Bianca Argimon est traversé par un quotidien hyper médiatique que son dessin rageur et minutieux traite comme une maladie. Dans un monde pessimiste et révoltant, elle dessine comme d’autres riraient de manière compulsive. Camée à l’information, Bianca Argimon nous offre une dose de dessin en thérapie. (…) »

À l’Est d’Eden
Vue de l’exposition « Error 404 » au Centre culturel Jean Cocteau – Les Lilas